Régulièrement mes patient(e)s évoquent la maladresse des proches face à l’annonce de la maladie.  Qu’il s’agisse des proches ou de l’entourage professionnel, ce sont souvent les mêmes phrases qui  partent d’une bonne intention et qui ne sont pas évidentes à entendre.
Découvrez le top 5 des phrases les plus citées:

Voici les réactions des proches (et des moins proches) les plus citées:

 

réaction maladroite des proches et famille chimiothérapie radiothérapie effets secondaires

Mais pourquoi ces phrases sont-elles maladroites ? Traduction pour les proches

Ces phrases peuvent résonner dans l’esprit des personnes touchées par la maladie de plusieurs manières. Je vous propose une traduction inspirées du discours de mes patient(e)s:

1- « De nos jours, le cancer ça se soigne » =>  «Ta maladie n’est pas grave » ou « Ce que tu vis n’est pas si grave »

La personne qui reçoit cette phrase peut avoir l’impression qu’on minimise la douleur et le choc qu’elle ressent face à l’annonce de sa maladie.

2- « Tu es forte » (dans la même collection vous trouverez aussi : « tu es une battante » ou « tu es courageuse ») => « Tu dois rester forte tout le temps »

Ce compliment n’autorise pas vraiment à se lâcher émotionnellement ( à pleurer  ou tout simplement à dire que ça ne va pas). Dans ce cas précis, il est difficile de pouvoir renvoyer une autre image que celle que l’entourage a de vous..

3- « Les cheveux ça repousse » => « Par rapport aux traitements que tu as eus, les cheveux ce n’est pas si important »

Cette phrase qui se veut réconfortante peut être vécue comme une forme de banalisation pour la personne qui vit la perte de ses cheveux. On lui parle du futur, alors que c’est douloureux d’assumer ce qui se passe aujourd’hui.

4-  « Il faut se battre » => « Tu n’as pas le droit de te laisser aller et de déprimer »

Un conseil formulé sur le ton du « il faut » n’est pas des plus délicat à entendre. Il donne l’impression qu’il faut toujours avoir le sourire et se montrer « battant ». Sauf que dans la vraie vie, ça ne marche pas comme ça.

5- « La radiothérapie c’est rien »=> « Il ne faut pas se plaindre car c’est moins difficile que d’autres traitements »

Déjà ce n’est pas rien et en voulant minimiser l’impact psychologique de ce traitement, on ne permet pas à la personne qui va suivre une radiothérapie de s’y préparer au mieux. Elle ne va peut être pas s’autoriser à dire si elle a des douleurs ou de la fatigue pendant le traitement.

Mais que peut-on dire alors à une personne qui suit des traitements pour un cancer?

Pour répondre à cette question, je laisserai la parole aux personnes concernées :

N’hésitez pas à partager en commentaires les phrases ou les réactions de vos proches qui ont été réconfortantes! Ca pourra certainement aider !