Aujourd’hui, j’inaugure une nouvelle série qui s’appelle «  Les idées reçues ». Pour l’épisode #1, j’ai choisi de vous parler du moral et de la maladie.

Est-il nécessaire d’avoir le moral pour que les traitements agissent efficacement? Faut-il être toujours positif pour guérir ?

Episode #1 

« Faut-il avoir un moral d’acier pour guérir du cancer ? »

Aller, je me lance pour vous parler de ce sujet sensible : le moral durant la maladie…

Cette semaine j’ai encore entendu une patiente me dire qu’on lui avait donné ce conseil :

« Si tu ne gardes pas le moral, tu vas réduire tes chances de guérison »

 FAUX !

 

Malheureusement c’est une croyance populaire largement diffusée. Il y a aussi cette phrase : «  le moral, c’est 50% de la guérison »…

Ce conseil, même s’il est bien intentionné, résonne malgré tout comme une ligne de conduite (une obligation) à maintenir à tout prix.

« Il faut absolument garder le moral » = Une idée à risque

  1. La personne qui entend cette phrase, peut ressentir une forte pression à demeurer positive et donc culpabiliser quand elle se sent triste ou déprimée
  2. Elle ne va plus s’autoriser à ressentir des émotions désagréables ou à dire que son moral est en baisse.
  3. Dans la réalité des faits, ce conseil parait difficilement applicable au quotidien
  4. Cette idée n’a jamais été prouvée scientifiquement

————-

Quand on y réfléchit bien, c’est un peu la double peine : il faudrait savoir composer avec la maladie et aussi contrôler ses émotions.

La maladie est déjà une épreuve difficile à gérer, il est donc normal d’avoir des moments d’inquiétudes ou de mal-être.

moral cancer Si avoir le moral se décidait par la simple volonté ça se saurait. D’ailleurs, je n’ai jamais vu personne retrouver instantanément le moral parce qu’on lui avait conseillé d’être positif.

Pour info, ce n’est pas parce que vous ressentez des émotions désagréables que vous êtes pessimistes ou déprimés. C’est même tout à fait normal et adapté de se sentir triste ou en colère face à la maladie

——————————————————————————————————————————————————————————————

Moral & Santé : ce que dit la science 

Actuellement, les recherches scientifiques sont très controversées. Il faut savoir que les études concernent principalement les femmes touchées par un cancer du sein. J’ai quand même envie de partager avec vous deux informations  intéressantes:

           •  Le stress ne provoque pas et n’aggrave pas le cancer

           • Exprimer ses émotions permet de mieux s’adapter à la maladie -_——————————————————————————————————————————-

Stress et cancer

En tant qu’être humain, nous avons besoin de comprendre ce qui nous arrive. Nous avons besoin de connaitre l’origine de la situation difficile que nous vivons.

Toutefois, il faut savoir que notre cerveau a tendance à faire des raccourcis et que l’idée d’une cause unique est facilement envisageable pour lui.  Mais cela ne reflète pas vraiment la réalité, car l’interaction entre le moral et la santé est bien plus complexe qu’il n’y paraît.

A ce jour on sait que la relation entre votre état psychologique et la maladie n’a pas un lien direct de cause à effet.

Bien que le stress (chronique) n’est pas bon pour la santé, il ne peut pas être, à lui seul, responsable de la maladie.

Exprimer ses émotions

Certaines études* montrent qu’il est plus favorable d’exprimer ses émotions plutôt que de les réprimer.

Qu’on soit bien d’accord, on est tous amené à un moment ou à un autre à ne pas exprimer nos émotions. Cela ne va pas pour autant provoquer une maladie ou diminuer les chances de guérison.

Cependant, exprimer ses émotions semble avoir un impact positif sur la santé moral et physique.

3 petits indices qui montrent qu’on n’exprime pas ses émotions :

stress moral et cancer

cliquez sur l’image

 

Et si exprimer ses émotions devenait une habitude?

On a souvent envie de se débarrasser de ses émotions ou de les camoufler… en particulier la tristesse.

Au contraire, il est très rare qu’on veuille cacher son bonheur..; la joie est une émotion qu’on assume assez bien face aux autres.

Pourtant « exprimer ses émotions » c’est aussi les mettre en dehors de soi. En les exprimant vous mettez de la distance entre elles et vous. Il est alors plus facile de les observer et de les comprendre.

 

Si les émotions sont là, c’est qu’elles ont certainement une bonne raison de se manifester.

Je dirais même que c’est un moyen intelligent que notre corps à trouver pour nous envoyer des messages. Par exemple, elles nous renseignent sur ce qui nous convient et ne nous convient pas.

  ⇒ Quand on reconnaît ses émotions, on arrête de les subir et c’est alors plus facile de les gérer.

 

Vous avez l’impression que c’est compliqué  ?

Ne vous inquiétez pas, s’exprimer ça s’apprend !

C’est comme le sport, plus on s’entraine et plus on y arrive.

 

Comment faire?

  • Donnez-vous la permission de ressentir et de penser comme vous le faites en ce moment.
  • Identifiez l’émotion que vous ressentez. Il y en a 7 :  tristesse, joie, peur, colère, dégout, surprise, mépris. Si vous n’arrivez pas à identifier l’émotion, vous pouvez interroger votre corps: que ressentez vous physiquement?
  • Parlez-en à vos proches et/ou à un professionnel de santé
  • Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour vous sentir mieux et si possible, faites-le.

 

Quelques méthodes pour réguler les émotions:

Relaxation / Méditation / Psychothérapie / Sport / Loisirs / Ecriture /ou toute activité qui vous permet de vous sentir mieux dans votre corps et votre esprit.

 

N’hésitez pas à partager en commentaire ce que vous faîtes pour remonter votre moral.

 


Pour aller plus loin:

« Emotions mode d’emploi »: un petit livre qui s’avère très utile pour une première approche, surtout quand on souhaite mieux comprendre ses émotions.

 

——————————————————————————————————————-
Références :
*http://labqol.com/sites/chu-lab/files/ctools/PsychOnc2011Boinon.pdf
https://www.ligue-cancer.net/vivre/article/26463_stress-et-cancer-la-fin-dun-mythe
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cancer/20160829.OBS7015/le-stress-n-affecterait-pas-le-risque-de-cancer-du-sein.html
photo: @pathdoc

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer