• marine de nicola

Interview blogueuse Marine de Nicola

Je vous propose de découvrir régulièrement l’interview d’une femme un peu spéciale qui a choisi de parler de sa maladie à travers un blog. Chacune a un parcours de vie bien différent, pourtant elles ont en commun le fait d’avoir traversé la maladie. 

Aujourd’hui elles ont terminé leurs traitements et ont repris le cours de leur vie non pas « normalement », mais différemment. J’ai choisi d’aborder avec ces femmes des thèmes qui sont souvent évoqués par les personnes confrontées à la maladie.

Si j’ai souhaité vous partager leur parcours c’est parce que certains chemins de vie peuvent être inspirants ou apporter un autre regard sur cette épreuve. Il n’y a évidemment pas de modèle à suivre, chaque femme apportera ses propres réponses, et vous trouverez également les vôtres car chaque histoire reste unique.

Aujourd’hui on part à la rencontre de

Marine de Nicola

La première fois que j’ai entendu parler de Marine c’était en consultation: j’écoutais une jeune patiente qui m’expliquait à quel point le blog de cette jeune femme l’avait aidé à traverser la maladie. Un an plus tard, je rencontre Marine à l’occasion d’une conférence sur l’estime de soi et les soins esthétiques pendant les traitements. J’ai découvert une jeune femme souriante, résolument optimiste qui a pourtant traversé dans sa vie des moments difficiles.

Je lui ai posé quelques questions auxquelles elle a gentiment accepté de répondre…

Quel K as-tu rencontré ?

Lymphome de Hodgkin, Bulky stade 2B 15x10cm (petit charabia pour dire que c’était plutôt mal parti pour moi!)

Qu’est-ce que c’est pour toi le courage ?

La peur est obligatoirement présente, mais le courage c’est de prendre la main de la peur et d’avancer avec elle vers l’inconnu, coûte que coûte.

Quel est le plus beau geste (marque d’affection, acte, parole…) qu’on est fait pour toi pendant les traitements ?

Un jour, je faisais la queue pour entrer en boîte de nuit, en robe courte bleue, crâne rasé et immenses boucles d’oreilles. J’ai entendu une fille dire sur mon passage: « Il faudrait lui expliquer que le crâne rasé ne va pas à tout le monde… Elle se prend pour qui? ». Son insulte m’a immensément flattée: elle a confondu ma maladie avec un parti-pris stylistique. Merci chère « Hateuse »!

Est-ce que la maladie a changé ta manière de voir la vie? Si oui, comment ?

Je suis en phase avec moi-même et avec tout ce que je fais. Cette nouvelle vie est menée avec passion, amour, et authenticité!

Pour toi, ça veut dire quoi « prendre soin de soi » ? Comment fais-tu ?

Ecouter son corps, son esprit, ses envies. La colocation avec mon corps se passe beaucoup mieux depuis que nous avons connu des épreuves ensemble, nous nous sommes rapprochés.

As-tu d’autres projets à avenir ?

Oui, vous les connaitrez bientôt! Je peux seulement dire que c’est très perché:)

Le petit mot de la fin?

Si le diable te dit: « Tu ne traverseras pas cet ouragan », réponds-lui: « L’ouragan c’est moi » suivi d’un crochet du droit.

Merci beaucoup Marine d’avoir pris le temps de répondre à mes questions !!

 

Si vous souhaitez découvrir son blog c’est par ici: https://marinedenicola.com

Marine a également écrit un livre dans lequel elle nous raconte son histoire face à la maladie et les réflexions qui en ont découlé.

 

A très bientôt !

 

Audrey, La Psy Qui Parle

 

Leave A Comment