Vous aimeriez obtenir davantage d’informations de la part de votre spécialiste?

 Je vous propose 3 conseils pour faciliter la communication avec votre oncologue.

 

Ce n’est pas toujours évident de communiquer avec son médecin ou son oncologue. J’entends souvent des patients me dire qu’ils se sentent frustrés car ils n’ont pas obtenu les réponses qu’ils attendaient ou bien parce qu’ils n’ont pas eu le temps de les poser. Cet article a pour objectif de vous donner un petit coup de pouce pour faciliter ces moments d’échanges qui sont très importants dans votre parcours de soin. Ces consultations vont aussi vous permettre de construire  une relation de confiance avec votre oncologue.

Régulièrement j’entends cette phrase « je n’ose pas poser de question au médecin car j’ai peur de le déranger » , je commencerai donc mon introduction par un petit rappel:

C’est vrai que les médecins sont souvent pressés, cependant c’est leur rôle de répondre à vos questions.

Je constate que si vous ne posez pas la question à votre oncologue, bien souvent c’est à Monsieur Internet que vous allez la poser… et malheureusement je vois que les réponses produisent un effet négatif sur le moral de mes patients. L’oncologue est le seul à pouvoir vous donner des réponses précises concernant votre traitement médical ou la maladie.

Voici 3 conseils simples pour vous aider à préparer la consultation avec votre oncologue :

1. Ecrivez vos questions sur papier   

Ce n’est pas toujours facile de se souvenir de tout ce qu’on veut demander le jour de la consultation… il faut savoir que dans ces moments-là les émotions peuvent perturber la mémorisation ou la concentration. Le médecin a aussi des informations à vous donner, alors ça peut être pratique de se reporter à sa feuille pour vérifier si on a bien toutes les réponses à nos questions. 

2. Autorisez-vous à lui poser des questions                                                                          

TOUTES les questions sont importantes! Je vous conseille de hiérarchiser vos questions par ordre d’importance, car les temps de consultations sont parfois très courts. 

Demandez-vous ce que vous avez vous besoin de savoir précisément. Quelles informations vous permettraient de mieux vous préparer au traitement? Est-ce que vous avez besoin de plus d’informations sur votre maladie?

Exemples de questions: « Est-ce que je peux continuer la pratique de cette activité? Est-ce que ce symptôme doit m’inquiéter? Combien de temps va durer le traitement? »

Pensez aussi à prendre des notes !

3. Demandez-lui de vous réexpliquer ce que vous n’avez pas compris

Vous avez le droit de dire que vous n’avez pas tout compris. Le médecin doit donc vous expliquer avec des mots plus simples les éléments qui ne sont pas clairs pour vous. Pour info, sachez que beaucoup de médecins sont atteints de vocabuloringite (tic qui consiste à parler avec des mots médicaux complexes), alors n’hésitez pas à lui reposer les mêmes questions.

Pour diminuer votre stress, poser des questions à votre médecin!

MOINS D’INCERTITUDE = MOINS DE STRESS


Pour en savoir plus…

Afin d’optimiser ces temps d’échanges avec votre oncologue, la Ligue contre le cancer a rédigé un document qui pourra vous donnez des éléments concrets pour mieux communiquer avec votre spécialiste.

cliquez ici:  https://www.ligue-cancer.net/shared/brochures/preparer-consultation-medecin.pdf